timthumb
Au cours des vingt dernières années, le secteur de la Microfinance dans le monde n’a cessé de se développer pour permettre aux populations en situation précaire d’avoir accès  aux produits et services financiers, les aidant ainsi à développer des activités génératrices de revenus, leur permettant la création de richesse et par conséquent l’amélioration de leur niveau de vie.
Le secteur Marocain de la Microfinance, n’est pas en reste de ce qui se fait dans le monde, vue la réalité sociale,  économique et environnementale de certaines populations marocaines, localisées principalement en milieu rural. Cette situation l’oblige à jouer pleinement son rôle de moteur du développement, de l’économie sociale et solidaire, en anticipant les changements et les réalités des comportements de la société Marocaine.
Pour répondre aux différentes mutations et évolution que connait la société marocaine, la plupart des institutions de Microfinance s’attellent à développer de nouveaux produits adaptés, répondants aux besoins de ses populations et envisagent d’étendre la portée de leurs services dans les régions les plus reculées du Royaume.
A cet effet, et dans le cadre de cette dynamique, Bab Rizq Jameel Maroc « BRJM » a mis en place une stratégie de développement qui affirme son engagement dans la lutte contre la précarité et la création d’emplois en vue de contribuer efficacement dans le développement économique et social au Maroc, à l’instar des autres acteurs qui souhaitent conjuguer dans leur pratique progrès social et développement économique.
BRJM est une structure à la fois novatrice et structurante qui regroupe un ensemble de dispositions l’engageant sur la voie du succès et l’inscrivant à plusieurs égards, dans la vision voulue par Sa Majesté le Roi Mohammed VI, que Dieu L’assiste, en termes de lutte contre la précarité et le développement économique et social du Maroc à travers la Microfinance.
Dans cette perspective, BRJM  s’engage à mettre en place un plan de développement très ambitieux basé sur la nouvelle réforme territoriale du Royaume « régionalisation avancée» mettant à disposition ses produits et services par le biais de nouvelles succursales régionales quelle ne tarderait d’ouvrir et ainsi apporter des interventions dans plusieurs domaines contribuant particulièrement au développement de la Microfinance et de l’économie sociale dans ces régions en générale.
Mohamed ASRI